Parchemin Brûlé

Journal de l'Empire Brun
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les nouvelles frontières du banditisme Cybermondial.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Silmar Thauredhel



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Les nouvelles frontières du banditisme Cybermondial.   Dim 4 Fév - 7:28

Pourquoi les Mystisiens aident ils autant les rebelles Musulmaniens ? Solidarité entre rebelles ? Proximité culturelle ? Non, la vérité est bien plus prosaïque : la Mystisie est a présent limitrophe de notre glorieux Empire et va servir de terrain de chasse a de nombreux criminels. Avec la création de Syndic City en Assholad, les Krapathes et la Mystisie sont en première ligne.

« Chouette ! » que se diront tous les amateurs d’aventure exotiques, de courses aux flics, de braquages de palais de gouverneurs… Mais il y a un problème, la Musulmanie ne semble pas assumer son nouveau rôle de frontière du Mal. Cela n’est pas dû aux rebelles dont les actes de résistance sont presque inexistants, mais au procureur Musulmanien Jingo.

Présentons le bonhomme, un vague Brun au service de Ducatella et qui a obtenu son poste de fonctionnaire intérimaire juste parce que administrativement parlant, il est disponible car domicilié en Musulmanie. On pourrait se demander ce que les Bruns faisaient dans la fondation Ducatella qui, du fait qu’elle n’était pas protégée par des policiers, était un sympathique terrain de chasse lorsque la Musulmanie était encore rebelle. Bref, l’épisode Ducatella n’avait intéressé en gros personne et l’hôpital n’est à pressent qu’un cloaque où les rebelles encombrent les couloirs et la morgue.

Frustré par l’échec de la fondation, Jingo s’est mis en tête de se rattraper financièrement en voulant se faire graisser la patte par les aventuriers de mon genre, seulement, si je dois payer des pots de vins, ce sera pour des gens ayant vraiment du pouvoir, pas des fonctionnaires miteux n’ayant, justement, aucun pouvoir digne de ce nom.

Du coup, vexé, Jingo s’évertue à faire des enquêtes contre les patriotes qui se battent contre les rebelles, refuse de libérer ceux qui se sont pris des ADR au service de l’Empire sous prétexte que la loi doit s’appliquer à tous, rebelles comme bruns. Les bruns ne sont déjà pas égaux entre eux et il faudrait en plus être égaux aux rebelles ? C’est quoi cette blague ?

Etre un caïd ça demande plus qu’un bout de papier avec « procureur » écrit dessus. J’ai été fonctionnaire en Musulmanie bien avant lui et je connais bien ce genre de personne qui croit pouvoir s’imposer comme ça, pouf !, d’un coup d’un seul, on débarque de nul part avec de la grande gueule à ne plus savoir qu’en faire et on espère prospérer à partir de ce capital douteux.

J’avais proposé une trêve avec le dit Jingo, mais il continue d’enquêter sur moi sans la moindre raison, juste pour constater que je n’avais pas causé le moindre nouveau mal sur les terres Musulmaniennes. Il faudrait que certains n’oublient pas que la Musulmanie est une poudrière et qu’il faut parfois se permettre des largesses avec la loi pour noyauter les rebelles et laisser sa gloriole de coté pour se concentrer sur la gloire de l’Empire Brun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les nouvelles frontières du banditisme Cybermondial.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parchemin Brûlé :: Archives : :: Parchemin Brûlé numéro 167 :-
Sauter vers: