Parchemin Brűlé

Journal de l'Empire Brun
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une ode au mariage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Don Grosquick Capone

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 40
Localisation : Empire Brun, Roubanie
Date d'inscription : 19/11/2006

MessageSujet: Une ode au mariage.   Ven 13 Avr - 14:03

Une femme se réveille pendant la nuit et constate que
son Mari n'est pas au lit. Elle enfile son peignoir et descend voir oů il est. Elle le trouve dans la cuisine, assis devant une tasse de café. Il paraît bouleversé et fixe le mur. Elle le voit essuyer une larme comme il avale une gorgée de café.


" Qu'est-ce qui ne va pas chéri ? "

Le mari lčve les yeux de son café, il lui demande solennellement :

" Tu te souviens il y a 20 ans, quand on s'était donné rendez-vous, tu n'avais alors que 16 ans ? "

" Oui je m'en souviens " répond-elle.

Le mari fait une pause, les mots lui viennent difficilement:

"Te souviens-tu que ton pčre nous a surpris en train de faire l'amour ŕ l'arričre de la voiture ? "

" Oui je m'en souviens" dit la femme en s'asseyant ŕ ses côtés.

Le mari continue :

" Te souviens-tu, quand il a pointé son Flingue sur ma tempe et qu'il a dit : « Ou tu épouses ma fille, ou je t'envoie en tôle pour 20 ans » "

"Je m'en souviens aussi " répond-elle Doucement.

Il essuie une autre larme et dit :

"Je serais libre aujourd'hui !!! " Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une ode au mariage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mariage en Inde
» Mariage thčme Jane AUSTEN
» Ma création de l'urne de mariage DISNEY
» Les femmes Africaines face au mariage mixte
» kit ou template pour faire part mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parchemin Brűlé :: Archives : :: Parchemin Brűlé numéro 172 :-
Sauter vers: