Parchemin Brûlé

Journal de l'Empire Brun
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le gouvernement de soi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cinnamon
Invité



MessageSujet: Le gouvernement de soi.   Dim 15 Juil - 16:50

C’est la kermesse brune. Le coup d’état à la Vodkal touch réjouit les esclaves. Un coup de maître dans les vapeurs d’alcool et en fond sonore : les contractions spasmodiques du diaphragme (abrev. : H.I.C).

Le matin, l’abeille, pas d’histoires, doit picoler. Telle l’abeille justement, l’empereur Vodkal a du miel dans la bouche, et du poison derrière ; nous n’en attendons pas moins de notre nouveau tyran. Le MAL MIELLEUX mais au bout du bout, profondément DARK. La concupiscence et la convoitise ne sont pas près de s’éteindre en EB.

Profitons donc de cette atmosphère propice aux dérives de l’esprit. Plongeons tranquillement dans les lacs de la spiritualité philosophique et cognitive du MAL. Sans lever le nez, non ! à la bonne franquette, essayons-nous au dark gai savoir.


Aujourd’hui, le gouvernement de soi.

Comme sujet désirant, je tiens mon identité du désir, en tant qu’il demeure opaque et secret au regard de ma conscience. Il ne gagne en transparence que depuis un rapport réglé à l’autre (un esclave, un maître, un ami confesseur).
Ce qui affecte et ronge, les troubles et angoisses qui me traversent, tout par hypothèse provient d’un désir trop fortement méconnu, et je gagnerais certes à l’interroger en le dépliant dans un discours adressé à un autre.

Tout ceci est la croyance bien acquise des empires fatigués de l’esprit (oui évidemment, tout le monde sauf des bruns). Le coup de force du MAL consiste à faire de cette évidence une donnée historique, c’est à dire produite, et donc factice et défaisable !

Historicité donc de l’individu de désir.. Le « souci de soi », « l’usage des plaisirs » est bien une invention des emmanchés du « bien et toutes ses versions ».

Le gouvernement de soi consiste à casser ces pré-requis pour fusionner avec le mal (que l’on pourrait nommer le bien sans idées limitatives). Se gouverner soi-même pour développer nos sens et découvrir un monde ordinairement invisible.
Tak.

Tha’was cinnamon (accent tonique sur la première syllabe) for a little chronicle about the darky way of life, a collection of the « MAL GAI SAVOIR ». Danke schön for your attention. Sleep
Revenir en haut Aller en bas
 
Le gouvernement de soi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Composez votre gouvernement idéal
» La Belgique..sans gouvernement!
» LES PRIORITES ET MODALITES D’UN BON PROGRAMME DE GOUVERNEMENT
» GOUVERNEMENT YA Rep Dem du CONGO
» Kabila proposerait un gouvernement d'union national avec un 1er ministre issu de l'opposition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parchemin Brûlé :: Parution de la Semaine :-
Sauter vers: